La Perdrix Rouge

Interview à l’occasion de la sortie de leur album « Vendanges Tardives ». La Perdrix Rouge est née d’une rencontre au sein de l’association Les Brayauds. Ce trio associe une musette de 16 pouces, une vielle à roue et une grande cornemuse (20 ou 23 pouces) et interprète une musique polyphonique à bourdon dont l’esthétique générale est dans le droit fil de celle des Vielleux du Bourbonnais, formation mythique des années 1980.